Définition

Traduit par « syndrome d’épuisement professionnel », le burn-out se caractérise par un état d’épuisement généralisé, à la fois physique, psychique et émotionnel, dû à une longue période d’état de stress.

Les symptômes du Burn-Out

La grande gagnante: la fatigue généralisée

Le burn-out, c’est avant tout un état de manque d’énergie totale (appelé «  asthénie »). Il s’ensuit une difficulté à assumer ses responsabilités mais parfois cela est bien pire. 

Dans mon cas, rien que d’allumer l’ordinateur le matin me vidait du peu d’énergie « retrouvée » durant le « sommeil ». C’est dire à quel point il devient difficile d’avancer dans sa journée.

Les causes de la fatigue sont physiologiquement simple: le taux de stress est tellement élevé que les glandes surrénales ne sont jamais en repos. Vient alors le moment où elles ne peuvent plus produire les stéroïdes adéquates (ex: cortisol), appelés glucocorticoïdes, empêchant ainsi l’assimilation des sucres (glucose) et des acides aminés (combustion protéines).

Mais les dégâts vont encore plus loin puisque les surrénales (« au-dessus des reins ») sont aussi responsables de la production d’aldostérone (assimilation potassium/sodium), de testostérone (avec les gonades) et d’adrénaline/noradrénaline (« hormone du stress »).

Dommages collatéraux

Vous l’aurez compris, sans énergie, il ne reste plus grand chose !

Surtout que quand le corps n’assimile plus les sucres ni les acides aminés, les cellules n’ont plus grand chose sous la dent. Elles font de leur mieux, un instant, mais tôt ou tard elles partent en guerre et dégénèrent. 

S’ensuit alors une liste « non-exhaustive » de symptômes:

Troubles physiques

  • Apparitions de « maladies » ou rechutes;
  • Problèmes de peux (psoriasis, eczéma);
  • Palpitations, symptômes cardiovasculaires (hypertension artérielle, infarctus);
  • Insomnies, troubles du sommeil (difficulté à s’endormir, réveil précoce);
  • Infections à répétitions;
  • Constipation chronique;
  • Troubles alimentaires (anorexie, boulimie..);
  • Troubles sexuels;
  • Douleurs, troubles articulaires, douleurs ( inflammations, maux de dos, maux de ventre, tensions musculaires, inflammations –par ex. tendinites–);
  • Céphalées (mal de tête), migraines;
  • Tension artérielle hypo ou hyper.

Troubles psychologiques

  • Manque de concentration, perte de mémoire, incapacité à réfléchir;
  • Diminution des capacités de travail (imprécision, inefficacité, désorganisation);
  • Indécisions, mauvaise gestion des choix;
  • Difficultés à exécuter les tâches quotidiennes;

Troubles émotionnels

  • Sentiment d’inutilité, d’une vie ayant aucun sens;
  • Dépression, Pensées suicidaires, idées noires;
  • Crises d’angoisses, anxiété;
  • Nervosité, irritabilité;
  • Manque de confiance en soi, d’estime de soi;
  • Perte de la joie de vivre; 
  • Rumination du mental;
  • Sentiment d’impuissance;
  • Cynisme, sarcasmes,

Troubles comportementaux

  • Addiction aux stimulants: sucre, café, alcool, viandes (adrénalines), drogues, médicaments, somnifères;
  • Absentéisme ou augmentation du temps de travail;
  • Réclusion, isolement;
  • Tendance à se négliger, à négliger son bien-être.